Des dizaines de milliers de jeunes filles bientôt protégées contre le cancer du col de l’utérus en Mauritanie.

La Mauritanie s’est engagée à protéger des dizaines de milliers de jeunes filles contre le cancer du col de l’utérus au moyen de la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV).

EpiLinks soutient le programme national de vaccination pour identifier les stratégies les mieux adaptées pour un accès à la vaccination équitable et durable. L’objectif est de s’assurer que chaque jeune fille puisse bénéficier de l’intervention, indépendamment de son statut social, son niveau d’éducation ou son lieu de résidence.

L’étude de faisabilité et d’acceptabilité de la vaccination anti-HPV que nous conduisons en Mauritanie doit permettre aux autorités sanitaires et partenaires de définir les approches opérationnelles optimales pour la vaccination et les stratégies et activités de communication. Nous aidons le pays à élaborer un plan de communication qui tienne compte des spécificités de la vaccination anti-HPV et des perceptions et pratiques des bénéficiaires et des parties prenantes.

Pour mettre en œuvre ce projet, EpiLinks combine trois grandes expertises : anthropologie, communication pour la santé et systèmes de vaccination. L’équipe est composée d’experts internationaux et mauritaniens, spécialisés dans la santé reproductive et l’introduction de nouveaux vaccins, et travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et les partenaires, suivant les normes éthiques internationales de la recherche en sciences sociales.

Client: GAVI L’alliance du vaccin

Durée du projet: 7 mois (2018-2019)

Contact: Elise Guillermet