Soutenir le Ministère de la Santé du Mozambique afin d’obtenir une forte demande de la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV).

Le cancer du col de l’utérus est le cancer le plus fréquent parmi les femmes au Mozambique. L’introduction du vaccin contre le papillomavirus humain vise à protéger les femmes de cette maladie fatale par la vaccination de toutes les filles du pays dès l’âge de 9 ans. Le succès de cette stratégie repose sur la forte adhésion à la vaccination des filles et leurs parents mais aussi du personnel de santé et des enseignants qui jouent un rôle clé dans la vaccination.

Le développement de la stratégie de création de la demande par EpiLinks repose sur plusieurs principes: basée sur les preuves, participative, réaliste et abordable.

Nous avons mené une étude de terrain visant à connaître les perceptions des principaux intéressés (les filles, leurs parents, les professionnels, les autorités) sur la maladie et la vaccination. Elle nous a permis d’identifier les facteurs favorisants et limitants la vaccination, ainsi que les moyens préférés d’information. Sur la base des résultats de l’étude, nous avons développé une stratégie sur mesure de création de la demande permettant de définir les audiences, les messages et les canaux de communication, ainsi qu’un set de matériel de communication composé de posters, prospectus, spots radio et TV.

Ces éléments ont été discutés au cours d’un atelier réunissant les intéressés au Mozambique et testés sur le terrain. Le plan opérationnel prend en compte les ressources disponibles dans le pays.

Client: GAVI The vaccine alliance  

Durée du projet: 2020-2021

Contact: Philippe Jaillard